Série Prise, 2020

Prise #1 :  marbre blanc, cire, environ15x15x15 cm
Prise #2  :  marbre noir, cire, environ15x15x15 cm


Prise #1 : white marble, wax, approx. 15x15x15 cm
Prise #2: black marble, wax, approx. 15x15x15 cm

Sceau : du latin sigillum (« figurine, statuette, empreinte d’un cachet, cachet »), diminutif de signum (« signe »)

 

Il s'agit d'un fragment,  l'empreinte d'une main y est sculptée en négatif.  Cela évoque le geste d'une prise en main, le geste enfantin de collecter un morceau de pierre. La main est ici envisagée comme outil et comme signe qui souligne l'action de prendre, de toucher, de s'approprier, mais la main est aussi le premier outil de l'humain, pour façonner la matière. De la cire chaude a été coulée dans chaque doigt à la manière d'un sceau. Les sceaux sont des cachets gravés en creux et servent à signer des documents officiels. Ici, l'acte de signer rejoint l'acte de s'approprier et celui d'être assigné à une identité dans la prise des empreintes digitales. 

 

L'objet que la main s'approprie est un morceau de marbre morcellement, comme un débris de ruine marqué par la présence ou l'empreinte du constructeur, du destructeur ou de l'archéologue.

Seal: from the Latin sigillum (“figurine, statuette, imprint of a seal, seal”), diminutive of signum (“sign”)

 

It is a fragment, the imprint of a hand is carved in it in negative. It evokes the gesture of a grip, the childish gesture of collecting a piece of stone. The hand is seen here as a tool and as a sign that underlines the action of taking, touching, appropriating, but the hand is also the first human tool, to shape matter. Hot wax was poured into each finger like a seal. Seals are intaglio stamps and are used to sign official documents. Here, the act of signing joins the act of appropriating oneself and that of being assigned to an identity in the taking of fingerprints.

 

The object that the hand appropriates is a fragmented piece of marble, like a fragment of ruin marked by the presence or the imprint of the builder, the destroyer or the archaeologist.