Lay Down, Low Tide / Brisons Veor Residency, Cape Cornwall, UK, 2016

Bois peint, oeufs, pigments, expérimentations et mises en situation de flottement.
Painted wood, eggs, pigments, experiments and floating scenarios.

 

Images extraites d'une vidéo

 

 

 

Dans ce paysage accidenté qu’est le Cape Cornwall, je me suis laissée submergée par la contradiction entre les marées qui travaillent horizontalement le paysage et l’érosion verticale des rochers qui ont pris la forme et la couleur de ce que les hommes et les intempéries ont laissé. J’ai alors voulu retranscrire dans un morceau de bois les chemins, les détours, les images, les accidents formels de ce paysage en érosion. Ma mémoire visuelle et affective me servait de filtre quotidien. Par l’ajout de couleurs, je rencontrais cette contradiction entre couleurs et formes en creux. De ces duels surfaces/formes, écorces/bois, Mer/terre, ce travail se veut comme une trace, une mémoire de ce qui apparaît et disparaît simultanément, de ce présent pris entre passé et futur.



The Cape Cornwall is a uge and open space.  In between colours, skyline, stones and waves, I felt emptiness in my body. My feelings were to stand up between the ideas of death and birth, stones and water, past and future. The peace of wood was the only present I could think about. My every day process was to add a color and sculpt on it by direct carving. Every day I drawed like a skin erased by a new wided shape. Trough the water reflection this sculpture was able to take part of the landscape. I looked forward to reveal a presence in-between, a peace of body that will figure a memory of this land ending.